Corps noir

2008

chorégraphie

Corps noir est une immersion brute et intense dans l'intime. Une mise en scène du corps dans un délire d'accessoires et d'objets, de textures diverses, de matières sonores, d'images et de voix, comme autant de métaphores identitaires relayées par une technologie de pointe qui autorise les superpositions, les enchâssements, les fusions. Ce bazar de l'inconscient et de la mémoire présente les pièces, rassemblées, disjointes ou disloquées, d'une fiction de soi, entre solides et liquides, écrans givrés, glace et eau, chaud et froid, opacité et transparence. Le corps y est pris à parti : mouillé, souillé, absorbé... et prend parti : combat, pénètre, étreint aussi. Irradie. Dans cette œuvre, Stéphane Gladyszewski décide d'en devenir la matière même en créant un autoportrait éclaté basé sur la complexité d'une identité étoilée et les constructions phantasmatiques de la psyché.

lieux

  • Tangente (Montréal)
  • Mois Multi - Recto-Verso (Québec)
  • Danse à Lille - Les Repérages (Roubaix,France)
  • Théâtre 140 (Bruxelles, Belgique)
  • Théâtre La Chapelle (Montréal)
  • Festival New Territories (Glasgow, Écosse)

collaborateurs

  • Conception, installation, vidéo, chorégraphie : Stéphane Gladyszewski
  • Interprètes : Stéphane Gladyszewski, Elizabeth Emberly
  • Assistante réalisation et projectionniste: Justine Ricard
  • Conception sonore : Jean Sébastien Durocher
  • Programmation : Alexandre Burton
  • Conception d'éclairage : Yan Lee Chan
  • Conseillères artistiques : Marie Stéphane Ledoux, Julie Andrée Tremblay

Avec le soutien de Tangente, l'Agora de la danse, Danse à Lille, Daniel Léveillé Danse, Cirque du Soleil, Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), Conseil des arts du Canada (CAC), Vidéographe.

matériaux

Système de projection «vidéo thermique», argile, couverture de coton congelée, pamplemousse lumineux, aquarium, glace, écrans en tissu, sculpture vertébrée.

Pamplemousse luminescent
Pamplemousse luminescent.
Pamplemousse luminescent
Pamplemousse luminescent.